USAGES LITTORAUX

Médiation des usages littoraux en Vallée de la Rance Côte d’Emeraude

Les différentes actions menées par COEUR Emeraude sur le littoral ont permis de voir que les pratiquants d’activités de loisir maritime sont bien informés mais une part significative reste peu sensibilisée sur les incidences potentielles de leurs pratiques sur les activités professionnelles liées à la pêche et aux cultures marines et plus particulièrement vis-à-vis des 3 enjeux : la reconquête de la qualité de l’eau, la préservation de la ressource et le partage de l’espace.

Une sensibilisation pro-active des acteurs de la mer est donc nécessaire. Ce même type de projet a vu le jour dans le Parc Naturel du Morbihan en 2016 et s’est développé plus récemment en Ria d’Etel.

L’objectif de ce projet est donc de mener une sensibilisation active des usagers de la mer afin de permettre le maintien de la ressource dans un milieu sain et préservé d’un point de vue biologique, physico-chimique mais également sociétal et créer du lien entre des acteurs différents, professionnels de la mer et usagers récréatifs du littoral, évoluant sur le même milieu mais qui ne connaissent pas ou peu les enjeux et contraintes des uns et des autres.

Différents sujets seront ainsi abordés avec les acteurs du littoral en fonction de leur activité comme par exemple: la préservation de la qualité de l’eau (carénage, utilisation de produits d’entretien éco-responsables, vidange des eaux usées, carburant, etc.), le partage de l’espace (prise en compte des autres usagers, respect du balisage et des règles de navigation, respect des élevages de coquillages, etc.), la préservation de la ressource (respect des tailles, quotas et périodes de pêche, rejet des femelles grainées etc.).

Des sujets transversaux pourront également être évoqués : la sécurité (matériel de sécurité en bon état de fonctionnement, vitesse adaptée), la préservation de la biodiversité (mouillage hors des zostères, observation de la faune sauvage à distance), la gestion des déchets (ramener ses déchets à terre, tri et recyclage).

 

Des améliorations sont ainsi attendues tant d’un point de vue de la diminution des prises non réglementaires d’espèces commerciales (coquilles st jacques, bivalves fouisseurs, crustacés, etc.), que sur l’amélioration de la qualité de l’eau (amélioration des pratiques de carénage, gestion des eaux polluées, carburant, etc.) ou la bonne entente entre les différents usagers sur le milieu.

BIODIVERSITÉ
AMÉNAGEMENT ET PAYSAGE
LITTORAL
PATRIMOINES CULTURELS
AGRICULTURE
SENSIBILISATION AU TERRITOIRE
DÉVELOPPEMENT LOCAL
SÉDIMENTS
USAGES LITTORAUX - COEUR Emeraude