Un territoire d’explorateurs et de corsaires

Né et mort à Saint-Malo, Jacques Cartier fut le premier explorateur à décrire ce qui allait devenir le Canada.

Quatre siècles plus tard, un nouvel explorateur, le commandant Charcot, jettera l’ancre à la pointe de la Passagère, entre la Rance et la baie de Saint-Malo. C’est là qu’entre deux expéditions il retrouvait ses racines.

Pendant plusieurs siècles, corsaires et armateurs ont également fait la richesse de Saint-Malo.

On estime à plus de 1200 le nombre de capitaines corsaires ayant embarqué à Saint-Malo, et certains ont gravé leur nom dans l’histoire maritime de France. René Duguay-Trouin fut un corsaire officier de marine, nommé plus tard amiral de France et lieutenant général des armées par Louis XIV.

A l’opposé de son prédécesseur, Robert Surcouf était quant à lui un corsaire indépendant au service de la République puis de l’Empire.

La fascination exercée par ces marins hors du commun et leur vie aventureuse demeure encore.