Les plateaux bocagers, entaillés par les vallées fluviales du Frémur et de l’Arguenon

Le territoire continental s’organise enfin autour des différentes séquences des vallées fluviales. 

Plus on va vers le Sud, plus le paysage rural ouvert, agricole, conserve sa trame bocagère et ses espaces boisés, ainsi que la structure de ses villages, avec leurs églises romanes, leurs calvaires, leurs fours et les façades brutes de l’habitat, qui exposent le substrat géologique de schistes, de calcaire ou de granit. Si la délimitation de la partie continentale du périmètre d’étude ne s’appuie pas sur des limites physiques très marquées, elle procède d’une logique de complémentarité des patrimoines et de l’interdépendance croissante dans le fonctionnement du territoire. Les grands marais d’eau douce et les cultures légumières en plateaux ajoutent leur caractère très spécifique à ces paysages.