Le plan de gestion pérenne des sédiments de l'estuaire de la Rance

COEUR Emeraude, avec ses partenaires, oeuvrent pour l'élaboration d'un plan de gestion pérenne et de valorisation des sédiments de la Rance.

L'association souhaite obtenir en 2016, au niveau de l'Etat, un accord financier qui permettra de mettre en oeuvre celui-ci.
Des programmes de travaux (extraction et valorisation des sédiments) pourront alors être développés.
 
Pour ce faire, des échanges très réguliers ont lieu avec l'Etat, la Région et EDF.
COEUR Emeraude travaille également avec le Collectif des communes riveraines de l'estuaire de la Rance, la Commission Estuaire, les représentants des sites Natura 2000, de la Commission locale de l'eau du SAGE Rance-Frémur Baie de Beaussais.
 
En janvier 2016, COEUR Emeraude a été reçu au Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie à Paris afin de prévoir la démarche.

Parallèlement, un groupe de travail a été spécifiquement mis en place par COEUR Emeraude. Il se réunit très régulièrement pour élaborer des propositions de gestion concrètes.
Un document cadre "Propositions pour le plan de gestion et de valorisation des sédiments de l'estuaire de la Rance" a été présenté aux différents protagonistes en juin 2016.

Le 13 juillet 2016 : Table ronde au Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer

Le communiqué de presse ici
 

 

Et les travaux déjà réalisés ?

Le Centre de transit de Saint-Samson-sur-Rance récemment aménagé (lire notre onglet Centre de transit des sédiments), couplé avec le piège de Lyvet fonctionnent très bien (le piège se remplit vite) et seront optimisés. Ils ne seront pas suffisants face aux volumes concernés mais constitueront un des maillons importants du plan global.