Un patrimoine artisanal et industriel identitaire

Les activités artisanales et industrielles du territoire sont fortement identitaires et témoignent de l’importance de la terre comme de la mer dans les orientations socio-économiques du territoire.

Côté terre, sur le secteur de Dinan, on constate une diversité des activités dans des secteurs tels que la meunerie, le bois, la tannerie, le textile ou encore la chaufournerie. Autre activité emblématique, l’exploitation de plusieurs carrières de granite à la fin du XIXème siècle sur le territoire, les plus connues étant les carrières industrielles du Hinglé, de Brusvily et de Saint-Pierre-de-Plesguen.

Côté mer, la proximité du littoral a généré des activités spécifiques qui se révèlent notamment au travers des marais salants des communes de Saint-Père-Marc-en-Poulet et Saint-Suliac. L'importance du réseau hydraulique a également entraîné l'installation de nombreux moulins, mais aussi de quelques tanneries. Les rives de la Rance sont également jalonnées de moulins à marée, à Plouër-sur-Rance, à la Vicomté-sur-Rance, à Saint-Hélen ou encore à Pleudihen ; et de chantiers de construction navale.