Où en est le projet ? Les étapes à venir

 

Où en est-on ?  

2017 : 1ère version de la charte et bouclage du dossier + périmètre du Parc ajusté , plus cohérent sur 74 communes et évolution du nom du projet : Parc naturel régional « Vallée de la Rance-Côte d‘Emeraude »

2017 : Vote de principe des collectivités sur le projet de Parc : les 4 intercommunalités et plus de 85% des communes favorables ! – Approbations unanimes du Conseil économique, social et environnemental puis du Conseil régional de Bretagne avant envoi du dossier à l’Etat

 2018 Février : Visite du territoire par les rapporteurs des instances nationales (Ministère, Fédération des Parcs de France et Conseil national de protection de la nature)

Plus de 100 élus et acteurs locaux (associations, professionnels…) rencontrés, le territoire sillonné sur 3 jours d’est en ouest et du sud au nord

 

2018 : Soutien du Président de la République française au projet de Parc

« Je souhaite aussi que l’on puisse accélérer les travaux de création du Parc naturel régional Vallée de la Rance-Côte d’Emeraude qui viendra consacrer des années d’efforts pour préserver la vallée de la Rance, le littoral de Saint-Malo au Cap Fréhel. Nous l’avons longuement évoqué hier avec les élus présents, le développement du tourisme littoral doit se faire dans le respect de la biodiversité et du développement durable, avec pragmatisme et ce projet participe de ce bon développement et il viendra compléter la liste du Parc d’Armorique et du Parc Golfe du Morbihan et du Parc naturel marin d’Iroise qui, justement, consacrent la beauté de ces territoires et la nécessité de la préserver. » Emmanuel MACRON, discours de Quimper 21 juin 2018

2018 Octobre-Décembre : Avis intermédiaire des instances nationales 

> Le territoire est bien reconnu comme exceptionnel et la création du Parc naturel régional est opportune

> Les demandes d’évolutions de la charte sont exigeantes pour passage du dossier en avis final

> Préparation des étapes suivantes et première prise en compte des avis

 

Les prochaines étapes en vues :

 

  • 2019 – 1er semestre : Prise en compte des avis nationaux, nouvelle concertation avec les collectivités et partenaires et consolidation du portage (projet de création d’un Syndicat mixte de préfiguration du Parc)  
  • 2019 – 2nd semestre : Examen du dossier par l’Autorité environnementale nationale (3 mois) puis Enquête publique sur le projet auprès des habitants

Un grand moment pour la participation des habitants ! Une large communication précédera cette étape

 

  • 2020 : Vote officiel des collectivités

Chaque commune en particulier devra dire oui ou non au Parc et sa décision sera respectée

 

  • 2020 : Demande de classement à l’Etat