Une économie de PME

Au 1er janvier 2011, on dénombre sur le territoire 9896 entreprises (activités marchandes hors agriculture) qui représentent 6,5% des entreprises régionales. 

Plus de la moitié des entreprises du territoire sont situées à Saint-Malo (33,2%), Dinan (10,2%) et Dinard (8,1%). Entre 2000 et 2011, les créations d’entreprises (+21%) se sont réparties sur l’ensemble du territoire, mais ont concerné préférentiellement le triangle formé par les trois villes principales.

Le tissu économique se caractérise par une densité de petites entreprises puisque plus de 90% des établissements comptent moins de 10 salariés. Il existe 185 entreprises de plus de 50 salariés.

La répartition des entreprises par secteurs d’activité sur le territoire est la suivante : industrie 7,2% ; construction 12,3% ; commerce, transport, services divers 66,7% ; services 13,8%. Cette situation est assez proche de la situation régionale. La part relative des entreprises liées à la construction est toutefois sensiblement plus faible en Rance-Côte d’Emeraude, au profit des commerces et des services. L’importance que revêtent ces derniers peut être mise en relation avec l’économie « présentielle », qui se met en place corrélativement avec l’attractivité touristique et résidentielle du territoire, avec un effet très marqué sur le littoral. Près de 80% des entreprises locales appartiennent au secteur tertiaire.

Les activités des entreprises industrielles s’articulent autour de quelques grands domaines : agro-alimentaire, aéronautique, textile, nutrition et exploitation des produits de la mer, électronique, plasturgie, énergie.